Imprimer En savoir plus

picto Les cristaux et calculs urinaires du chat

Attention au surpoids !

Tous les chats peuvent être atteints d'obstruction urinaire, mais les plus fréquemment touchés sont les mâles castrés sédentaires et présentant un surpoids.


Que se passe-t-il ? Pourquoi des calculs dans la vessie ?

Certains déchets de l'organisme sont éliminés par l'urine. Parmi eux, on trouve des déchets minéraux  qui  peuvent se transformer en cristaux. Si ces cristaux se retrouvent en grand nombre, ils peuvent former des structures plus grandes : les calculs urinaires.

 

Ces calculs urinaires sont douloureux. Ils entraînent une baisse de forme du chat, une cystite (inflammation de la vessie) et parfois de la malpropreté.

Outre la douleur, ils peuvent aussi obstruer le passage de l'urine. Au début des symptômes le chat parvient encore à uriner par petits jets ou par gouttes. Ce phénomène est très douloureux, le chat se plaint, et reste souvent des heures sur sa litière.

Il faut alors prendre ces symptômes très au sérieux. L'obstruction urinaire complète est une urgence.

En effet, l’obstruction urinaire complète engendre une élévation de l'urée dans le sang, qui se traduit par un abattement important, des vomissements, une déshydratation et une anorexie. Si l'animal n'est pas soigné, il peut entrer dans une phase de coma et mourir.


Quel est le traitement des calculs urinaires ?

L'obstruction doit être soignée par un vétérinaire.

Une sonde urinaire mise en place sous anesthésie générale permettra de déboucher l’obstruction urinaire dans un premier temps.

Très souvent le chat est fatigué et déshydraté, il est donc gardé en hospitalisation 24 à 48h sous perfusion pour drainer la vessie et éviter qu’il ne se rebouche trop vite. Une prise de sang est effectuée pour vérifier le bon fonctionnement rénal.

 

Une fois la vessie débouchée, il faudra dissoudre les calculs urinaires encore présents dans cette vessie. Seul un régime alimentaire spécifique, ou parfois s’ils sont trop volumineux une chirurgie pourra durablement dissoudre ces calculs.

Le régime alimentaire est alors donné à vie car lors d’arrêt, il y a toujours un risque de récidive. Ce régime agit en acidifiant les urines, il est très pauvre en magnésium. Ce régime permet la dissolution des calculs présents et évite la formation de nouveaux cristaux et calculs.

 

Enfin, les calculs peuvent être liés à des infections urinaires qu'il faut traiter conjointement.


Une eau propre et une alimentation adaptée !

Comment éviter la formation de calculs ?

Veillez à ce que l'eau de votre compagnon soit toujours fraîche et propre. Ce geste simple aide déjà à prévenir les calculs urinaires.

 

Surveillez la qualité des aliments de votre chat surtout s’ils sont stérilisés ou castrés ! Des aliments spécifiques pour chat ou chatte castré(e) existent et permettent d’éviter plus de 95% des calculs urinaires.

Demandez conseil aux assistantes vétérinaires ou aux vétérinaires.

 

Les périodes de stress (voyage, animal laissé seul quelques jours) peuvent favoriser l’apparition d’infections urinaires. Demandez conseil à votre vétérinaire avant tout changement de mode de vie de votre animal.

 

Proposez plusieurs litières (dans l’idéal : 1 litière par chat + 1 litière, soit 2 litières pour 1 chat, 3 pour 2 chats etc…), les litières devront être propres en permanence (changées tous les 2 jours), faciles d’accès et dans un endroit calme de la maison.

 

Enfin, pensez à faire contrôler régulièrement le poids de votre animal afin de le maintenir à un poids correct (ne pas dépasser 4.5kg théoriquement pour un chat de taille « standard »).


Voir les autres fiches conseils